Une réputation bien méritée

Pourquoi ?

C’est le plus ancien congrès sur les soins palliatifs, un événement d’avant-garde dans le domaine depuis 1976;

C’est une occasion exceptionnelle de mettre en commun nos expériences, d’échanger des idées et de rencontrer des collègues de 60 pays issus de toutes les disciplines – infirmières, médecins, travailleurs sociaux, physiothérapeutes, ergothérapeutes, musicothérapeutes, pharmaciens, responsables de la pastorale, administrateurs, bénévoles, psychologues, etc.;

Pour ses ateliers et séminaires pratiques approfondis sur tous les aspects des soins de fin de vie, depuis les développements scientifiques les plus récents en maîtrise de la douleur et en contrôle de symptômes jusqu’aux grandes questions existentielles et aux séances expérientielles pratiques traitant de questions concrètes auxquelles nous faisons face au quotidien;

Pour ses conférenciers renommés et inspirants qui approfondissent notre compréhension et nourrissent notre engagement à l’égard des soins palliatifs;

Et pour ses séances structurées pour accorder amplement de temps au dialogue, aux questions et à de riches échanges.

Les organisateurs



Spécialiste en gestion de congrès, d'expositions et d’événements spéciaux depuis 1991, Gestion d’événements O’Donoughue et Associés est reconnue dans l'industrie comme l’une des compagnies de gestion d'événements des plus importantes au Québec, offrant toute la gamme de services allant de la planification à la gestion sur place. Depuis vingt-six ans, l’entreprise s’est développée progressivement, organisant des centaines d’événements, de taille modeste nécessitant une touche plus personnalisée aux congrès internationaux de grande envergure, ainsi que des festivals et des concerts; ce qui lui a permis d’acquérir une solide réputation, basée sur l’excellence de ses services et sur l’organisation d’événements «sans problèmes». Gestion d’événements O’Donoughue et Associés organise le Congrès international sur les soins palliatifs depuis 2005.

COMITÉ EXÉCUTIF

à confirmer

COMITÉ DU PROGRAMME

à confirmer

COMITÉ CONSULTATIF

à confirmer




Caractéristique particulière

Reconnaissance territoriale officielle/ Mot de bienvenue



Le Congrès international tient à souligner que les terres sur lesquelles nous sommes réunis font partie du territoire traditionnel non cédé des Kanien’keha:ka (Nation du silex) dénommés également Mohawks. L’île appelée Montréal (Tiotia:ke dans la langue des Kanien’keha:ka) fut de tous temps un lieu de rassemblement et d’échange entre les nations autochtones, dont les peuples algonquins.

Signification de la reconnaissance des territoires traditionnels : le lien à la terre fait partie intégrante de l’identité des nations autochtones. Pour un grand nombre d’Autochtones du Canada, et pour un nombre croissant de gens au sein de la société canadienne, la reconnaissance des territoires traditionnels est un rituel culturel important lors d’activités d’envergure – c’est une façon de reconnaître les liens qui unissent les peuples autochtones à leurs territoires ancestraux et de leur rendre hommage.

La plénière d’ouverture du Congrès commencera donc par une allocution de reconnaissance territoriale officielle. Cette démarche se veut une marque de respect à l’intention des nations autochtones et de reconnaissance de leur présence dans le passé et de nos jours. Elle s’inscrit dans la volonté d’établir de saines relations avec les communautés des Premières Nations, indispensables premiers pas vers la réconciliation, un processus que le Congrès s’est engagé à poursuivre.



Le logo du Congrès : le colibri

Le colibri, ou oiseau-mouche, représentait dans les traditions amérindiennes un messager entre les mondes contribuant à maintenir l’équilibre entre la nature et l’esprit.

Ce minuscule oiseau apparaît dans les contes autochtones comme une créature qui ouvre les cœurs pour nous enseigner à apprécier la magie d’être vivant. Le colibri nous aide à nous éveiller à la beauté du moment présent.